Repas stockfisch

   De l’estofinado à volonté, après une bonne soupe de campagne et un croustillant de ris d’agneau et avant, cerise sur le gâteau, une omelette norvégienne… quel palais digne de ce nom refuserait de déguster un tel festin, qui plus est, quand les maîtres marmitons se nomment Cécile et Paton, traiteurs gourmands martiellois ? Personne…, en tout cas aucun des 120 convives, qui étaient autant de membres et amis des 2 clubs associés, L’Amitié de Naussac et Bel-Automne de Salles-Courbatiers. C’était vendredi dernier, 23 novembre, dans la salle des fêtes de la Croix-de-la-Garde à Salles-Courbatiers. Tous avaient répondu à l’invitation des 2 présidents, Yvette Tritz pour Naussac et Robert Bénazech pour Salles-Courbatiers. Il faisait bon dans la grande salle et, sur l’estrade, un accordéon chauffa un instant l’atmosphère de ses arpèges mélodieux, l’accordéon de Gabrielle, jupe rouge et haut noir, œil rieur et voix enjôleuse. Place d’abord  fut faite aux papilles pour apprécier les mets, délicieux à souhait, en papotant de tout et de rien avec ses voisins de tablée, 2 activités dont s’enorgueillissent les aînés, le coup de fourchette et la causette. Et Gabrielle revint ensuite avec son piano à bretelles, ses classeurs de chansons anciennes et plus récentes, pour un karaoké très sympathique ; du « Petit vin blanc » à « Mon amant de St Jean » en passant par « Milord », « A bicyclette » et « Armstrong » jusqu’à l’entraînant « Emmenez-moi » du regretté Charles Aznavour, elle a su, avec un brin de malice du haut de sa quarantaine enjouée, inviter ces anciens à pousser la chansonnette d’antan. Ce fut ainsi que l’après-midi se déroula, gourmand, chantant, convivial…        

 

Pour voir les photos de cette journée, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous:

"Stockfish 23-11"

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site